Attentats à Paris: Le Lillois Ludovic Boumbas est mort en héros

TERRORISME Ludo, un Lillois de 40 ans, est décédé en tentant de protéger une jeune femme...

Olivier Aballain

— 

Ludovic Boumbas, victime des attentats du 13 novembre 2015 à Paris
Ludovic Boumbas, victime des attentats du 13 novembre 2015 à Paris — Twitter

Il est mort en protégeant une amie. On en sait un peu plus sur les circonstances du décès du Lillois Ludovic Boumbas, 40 ans, dont les proches ont participé lundi à l’hommage aux victimes des attentats de Paris.

D’après un témoignage repris par le journal britannique Dailymail, « Ludo » a perdu la vie en faisant rempart de son corps pour protéger une amie.

Ludovic Boumbas participait à une fête d’anniversaire au café La Belle Équipe, lorsqu’un terroriste est descendu d’une Seat noire pour viser la terrasse à la Kalachnikov. « Il s’est jeté en avant pour protéger une fille et a pris une balle », rapporte le témoin.

La jeune femme qu’il a protégée, blessée au bras, est sortie d’affaire. Mais Ludovic Boumbas, lui, a succombé.

Supporter du LOSC

« Ludo » était né au Congo et habitait à Paris, mais il a grandi à Lille-Sud et Vauban-Esquermes, où habitent encore ses frères et sa mère. Il était d’ailleurs un fervent supporter du LOSC, selon la Voix du Nord. Son corps sera enterré à Lille.

Ludovic Boumbas, mort dans les attentats de Paris le 13 novembre 2015 - Facebook

 

Ses proches, auxquels la maire de Lille Martine Aubry a glissé quelques phrases de réconfort après le recueillement lundi, ont confié à la Voix du Nord leur « sentiment d’injustice ». « Il a été victime de la lâcheté », regrette l’un d’eux.

Au moins six autres victimes originaires du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, ou ayant fréquenté la grande région, ont trouvé la mort par ailleurs, selon le décompte de la Voix du Nord. Parmi eux se trouve la Marcquoise Nathalie Jardin, dont le père a pu identifier le corps dans la nuit de dimanche à lundi.