Nord-Pas-de-Calais: Samedi, la région a explosé ses records de chaleur

CLIMAT Le plus vieux record battu datait de 1935, à Calais...

Mikael Libert

— 

La carte des records de températures battus, samedi.
La carte des records de températures battus, samedi. — Coté Météo

C’est chaud ! Samedi, les températures relevées dans la région étaient particulièrement élevées pour un mois de novembre. Le site Internet Coté Météo a débusqué les villes de la région où les records de chaleur ont été battus.

Alors qu’il devrait faire un froid de canard, samedi, le thermomètre avait décidé de faire des siennes. A la station météo de Lille-Lesquin, le mercure est monté jusqu’à 20°C alors que le précédent record journalier remonte à 1955 où il n’avait fait « que » 17,4°C. Néanmoins, le record absolu pour cette station, 20,1°C le 12 novembre 1995, n’a pas été battu.

Pluie de records

En revanche, dans d’autres stations de la région, certains records absolus ont été pulvérisés. C’est notamment le cas à Dunkerque (20,1°C contre 19,2°C en 1982), à Cambrai (19,2°C contre 18,6°C en 2014), ou au Touquet (19,8°C contre 19,3°C en 1984).

A Boulogne-sur-Mer, le record journalier de 15,6°C en 1983 a été ratatiné par les 18,7°C de ce samedi. Mais c’est la ville de Calais qui remporte la palme du plus vieux record pulvérisé : le 2 novembre 1935, un pic à 17,2°C avait été enregistré soit exactement trois degrés de moins que les maximales observées samedi.