Évasion «à l'ancienne» pour trois détenus de la maison d'arrêt d'Amiens

FAITS DIVERS L'évasion s'est faite avec des draps et des barreaux sciés…

Mikael Libert

— 

La maison d'arrêt d'Amiens.
La maison d'arrêt d'Amiens. — Google Maps

A l’ancienne. Trois détenus de la maison d’arrêt d’Amiens, dans la Somme, se sont fait la belle de la plus « simple » des manières, a révélé France Bleu.

Ils utilisent les câbles anti-évasion

Les faits se sont déroulés dans la nuit de mardi à mercredi. Deux individus originaires de Moldavie et un Roumain étaient incarcérés à la prison située avenue de la Défense-Passive, à Amiens. Selon les premiers éléments disponibles, ils auraient d’abord scié les barreaux de la fenêtre de leur cellule.

Selon le Courrier Picard, les évadés auraient ensuite utilisé les câbles anti-évasion par hélicoptère pour atteindre le mur d’enceinte.

Finalement, à l’aide d’une corde improvisée, faite de draps noués entre eux, ils seraient descendus du mur pour atteindre la rue.

Viol, vol et escroquerie

Selon le procureur de la République, Bernard Farret, l’un était en détention provisoire depuis juin pour « escroquerie », un autre était emprisonné depuis janvier pour « vol aggravé » et le dernier, arrivé en octobre, « faisait l’objet d’une demande d’extradition pour viol », a indiqué le procureur.

Policiers et gendarmes sont actuellement à la recherche des évadés et une enquête de la police judiciaire a été ouverte.