Dix bonnes raisons de ne pas s'éloigner

©2007 20 minutes

— 

Coincés dans la métropole cet été ? Pas de panique, 20 Minutes Lille a déniché dix bons plans histoire de ne pas s'en­nuyer pendant les semaines à venir...

1 Se faire du blé sur les champs

Choux-fleurs, courgettes ou pommes de terre. La cueillette estivale permet aux jeunes de se faire un peu d'argent. Jusqu'à début septembre, les agriculteurs de la région recrutent des saisonniers pour assurer les récoltes. Un formulaire de candidature doit être rempli sur le site de la chambre d'agriculture. Autre piste : le Crous propose un service emploi temporaire mettant en relation étudiants et employeurs. Il reste des postes à saisir.

2 Se rendre utile auprès des jeunes et moins jeunes

Les Petits frères des pauvres recherchent des bénévoles pour accompagner pendant quelques jours des personnes âgées en vacances. Ça se passe en région entre le 18 et le 31 juillet, le 23 juil­let et le 1er août et le 15 au 19 août. De son côté, le Secours populaire recrute aussi pour encadrer les voyages d'enfants. L'association cherche cinquante volontaires parlant anglais à l'occasion d'un séjour de 5 000 per­sonnes en Angleterre.

3Se faire une toile et voir un peu de mobilier

Déjà 50 000 visiteurs ont vu l'exposition Philippe de Champaigne aux Beaux-Arts. Elle se poursuit jusqu'au 15 août. A La Piscine de Roubaix, c'est la maison Leleu qui est à l'honneur. Cette présentation du mobilier, conçue par cette entreprise née dans le Nord et exportatrice du goût français dans le monde est à voir jusqu'au 16 sep­tembre.

4 Se faire conter moult histoires

Il était une fois neuf villages des Flandres qui étaient investis jusqu'au 27 août prochain par seize conteurs d'histoire. Tout l'été, ils interviendront sur des thèmes issus du répertoire traditionnel ou contemporain. A noter, un rendez-vous interdit aux enfants, le 10 août, à l'occasion d'un souper-conte organisé dans un estaminet.

5 Profiter en musique des festivals d'été

Sur le littoral, les chanteurs vont se succéder jusqu'au 22 juillet : Ayo, Voulzy, Sanseverino, Abd Al Malik et Linda Lemay sont à l'affiche du traditionnel Festival de la Côte d'Opale. En août, c'est dans le Valenciennois qu'il faudra se rendre du 10 au 12 août pour les Nuits Secrètes d'Aul­noye-Ayme­ries, et leur grande scène gratuite, qui accueillera pleins d'artistes originaux (Architecture in Helsinki, Battles, Archive, Sharko, etc.).

6 Neuf jardins pour se mettre au vert

Le jardin Mosaïc à Houplin-An­coisne a ouvert fin juin un espace d'inspiration britannique : rosiers grimpants, plantes vivaces, haies d'ifs et de buis y forment une nature ordonnée par quelques références à la littérature anglaise. D'inspiration méditerrané­en­ne, africaine ou néolithique, les huit autres jardins com­plètent un parc qui a attiré l'an dernier 50 000 curieux.

7 Partir à l'assaut des remparts

Vauban a définitivement marqué les villes du Nord. Alors que l'on célèbre le tricentenaire de sa mort, plusieurs villes fortifiées organisent des visites spectacles (Le Quesnoy) ou thématiques (Condé-sur-l'Escaut), au sein de leurs fortifications. A Gravelines, un son et lumière sera monté fin août, tandis qu'une exposition, à l'Hospice Comtesse de Lille, est d'ores et déjà ouverte.

8 Se balader dans la nature nordiste

Observer la na­ture bien de chez nous. L'espace naturel Lille Mé­tropole (ENLM) organise une ving­taine de ren­dez-vous pour se pencher sur la biodiversité. Des écogardes feront découvrir, dans le cadre de promenades, les in­sectes, les ver­tus des plantes sauvages, le réveil d'un canal ou même, le soir venu, celui des chauves-souris. Pour tout renseignements, se procurer le guide de l'explorateur.

9 S'offrir une petite pause lecture au grand air

Jusqu'à fin juillet, des animateurs des biblio­thèques de Moulins et du Faubourg-de-Béthune proposent de faire la lecture aux enfants, au sein même de leur quartier, sur un coin de verdure. De quoi faire une pause studieuse après avoir fréquenté Lille Plage ou Lille Ranch.

10 Profiter des congés pour bricoler Pour les plus courageux, la ville de Lomme vient d'ouvrir une outillothèque. Les habitants à revenus modestes, des quartiers du Marais, de la Mitterie et du Mont-à-Camp peuvent emprunter gratuitement perceuse, truelle... Renseignements : 03 20 12 82 82 ou 03 20 22 76 21.