Nord: Le littoral est menacé de marée noire après le naufrage d'un cargo en Belgique

ENVIRONNEMENT Les autorités maritimes craignent l’arrivée d’une nappe de fioul sur les côtes du Nord-Pas-de-Calais à la suite du naufrage d’un cargo en Belgique…

Gilles Durand

— 

Illustration d'un exercice antipollution marine à Dunkerque, en 2010.
Illustration d'un exercice antipollution marine à Dunkerque, en 2010. — M.LIBERT/20 MINUTES

La marée noire va-t-elle atteindre le littoral du Nord-Pas-de-Calais ? Voilà une semaine, le cargo néerlandais Flinterstar faisait naufrage au large de Zeebruges, en Belgique, après être entré en collision avec le méthanier Al Oraiq, battant pavillon des Iles Marshall. Depuis lundi, la nappe de fioul, qui se dirigeait vers les Pays-Bas, a changé de direction avec l’inversion des vents.

De 100 à 200 tonnes de fioul à la mer

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) a été informé, mardi, par les autorités belges d’un risque de pollution, de l’ordre d’environ 100 à 200 tonnes à la mer, pouvant atteindre les côtes françaises dans le secteur du Nord Pas-de-Calais.

« De façon préventive, la préfecture maritime a prépositionné des moyens nautiques qui doivent rallier la zone, au cas où les conditions météorologiques évolueraient défavorablement », souligne le Cross. Une équipe spécialisée dans la lutte antipollution (Ceppol) doit également arriver sur place.

Des secours arrivés dans la nuit

Enfin, mardi matin, un patrouilleur a appareillé de Cherbourg après avoir embarqué du matériel de lutte antipollution du service des moyens portuaires de la base navale de Cherbourg. Il devait arriver sur zone dans la nuit de mardi à mercredi.