Roubaix: La start-up Clic&Walk change de braquet à coups de millions

INNOVATION La société roubaisienne, spécialiste du «crowd-marketing», vient de lever 3,5 millions d'euros...

Olivier Aballain

— 

Frédérique Grigolato, PDG de Cli&Walk, à Roubaix
Frédérique Grigolato, PDG de Cli&Walk, à Roubaix — O. Aballain

Frédérique Grigolato grimpe les marches du business quatre à quatre. La patronne de Clic & Walk vient de réussir une levée de fonds de 3,5 millions d’euros pour financer le développement de son application de « crowd marketing ».

Qu’est-ce c’est ? Clic & Walk rémunère les particuliers pour des questions posées dans le cadre d’enquêtes demandées par des marques, des magasins, etc. La rémunération part de 0,50 euro (pour une simple question sur la vie quotidienne), et peut atteindre 6 euros pour certaines enquêtes en magasin.

Peugeot, Coca-Cola et L’Oréal sont clients

En trois ans, 250.000 « clic-walkers » se sont laissé convaincre de mener quelques « missions » par an. Pour les entreprises c’est une mine d’or. « C’est un nouveau canal pour mener leurs enquêtes », explique Frédérique Grigolato. Clic & Walk livre une analyse fouillée des avis rendus, sur des enquêtes incluant parfois 5.000 mobinautes. Et ça marche : dans son fichier client on trouve Peugeot, L’Oréal, Unilever, Coca-Cola, Logitech…

Le potentiel n’a pas échappé aux spécialistes du secteur, qui ont fait de Clic & Walk, en 2014, l’une des 10 start-up les plus innovantes au monde (prix Unesco). L’entreprise, qui compte 22 salariés à Roubaix, est implantée avec succès en Espagne (où « ça marche très fort »), en Italie, en Allemagne et en Grande Bretagne. Elle prévoit aussi d’ouvrir un bureau en Europe de l’Est.

Les millions levés cet été permettront surtout de développer une solution technique pour gérer plus rapidement la phase de vérification des avis. « Ce n’est pas une tâche très funky, résume Frédérique Grigolato, alors que nous avons des besoins par ailleurs ». Avis aux amateurs : d’ici fin 2016, Clic & Walk devrait doubler sa taille pour atteindre les 40 salariés.