Une chambre de la nouvelle Auberge de jeunesse lilloise.
Une chambre de la nouvelle Auberge de jeunesse lilloise. — G. Durand / 20 Minutes

TOURISME

Lille: A quoi ressemble la nouvelle Auberge de jeunesse ?

Une Auberge de jeunesse flambant neuve vient d'ouvrir ses portes à Lille...  

L’odeur de peinture se dégage encore des couloirs orange ou blancs. Ouverte lundi dans le quartier de la porte de Valenciennes, la nouvelle Auberge de jeunesse de Lille respire le neuf. « On attendait avec impatience ces nouveaux locaux », avoue Ashraf Al Sughayyr, directeur des lieux. Mais qu’est qui attend le voyageur ?

Un quartier peu festif et difficile d’accès. Commençons par les points faibles. C’est un euphémisme de dire que le quartier de la Porte de Valenciennes n’a rien à voir avec « la rue de la soif ». Pour boire un verre le soir ou même sortir dans un lieu culturel, il faut s’équiper d’une bonne paire de chaussure. Ou d’un vélo. L’auberge est installée dans une zone actuellement en plein chantier, à l’extrémité de la ville. Et il n’est pas encore reconnu par les GPS. Heureusement on reconnaît le bâtiment de loin.

 

Vue depuis l’une des terrasses. - G. Durand/20 Minutes

 

 

Une architecture moderne. Avec 55 chambres et 200 lits répartis sur quatre étages, le bâtiment est impressionnant et facilement repérable avec sa façade bariolée. Rien à voir avec les anciens locaux vétustes de l’ancienne maternité Salengro, située près de l’hôtel de ville. Le quartier est en pleine restructuration. « Nous avons pour vocation de contribuer à l’attractivité du territoire où nous nous installons », glisse Edith Arnoult-Brill, secrétaire général de la Fédération unie des auberges de jeunesse (Fuaj). Seul l’avenir dira si l’implantation d’une auberge de jeunesse à cet endroit était une bonne idée.

Les petits plus. « Nous misons sur l’espace, les salles de réunion et les activités originales, comme le cirque, que nous comptons mettre en place », note Ashraf Al Sughayyr. Le lieu dispose notamment d’un amphithéâtre extérieur. Un animateur a été embauché en service civique pour assurer ce travail. Côté chambre, elles bénéficient d’une terrasse orientée plein sud, mais dans le Nord… Et la secrétaire générale de la Fuaj d’e préciser : « Il s’agit d’une auberge 100 % développement durable ».