Calais: Deux migrants traversent le tunnel à pied

SOCIÉTÉ Ils ont été arrêtés à leur arrivée en Angleterre...

M.L. avec AFP

— 

L'entrée du tunnel sous la Manche, à Coquelles (Pas-de-Calais).
L'entrée du tunnel sous la Manche, à Coquelles (Pas-de-Calais). — M.LIBERT/20 MINUTES

Une longue marche. Samedi, deux migrants iraniens ont été interpellés en Angleterre après avoir traversé à pied le tunnel sous la Manche, a annoncé, mercredi, la police britannique.

Ils risquent deux ans de prison

Les deux hommes, âgés de 20 et 25 ans, ont été arrêtés à Folkestone, où débouche le tunnel côté anglais. Présentés devant un juge, lundi, ils ont été inculpés « d’obstruction » à la circulation ferroviaire, une infraction passible de deux ans d’emprisonnement, et maintenus en détention.

Cette interpellation est intervenue dans la foulée de l’intrusion dans le tunnel d’une centaine de migrants dans la nuit de vendredi à samedi. Ils avaient réussi à parcourir 15 km avant d’être interceptés par les gendarmes. Cet incident, qualifié de « jamais vu » par Eurotunnel, avait paralysé le trafic pendant plusieurs heures.

Selon une source sécuritaire dans le Pas-de-Calais, le nombre de migrants qui auraient réussi à rejoindre l’Angleterre via le tunnel pouvait être évalué à 150 par nuit au milieu de l’été. Actuellement, il est quasiment nul, suite au renforcement des dispositifs de sécurité à l’approche de l’entrée du tunnel côté français.

Depuis le 26 juin, treize personnes sont mortes accidentellement en tentant de rejoindre l’Angleterre.