Lille: Jacky Lorenzetti n'investira pas au LMR

RUGBY L'homme d'affaires, président du Racing Metro, était intéressé par le club lillois...

Francois Launay

— 

Le président du Racing Métro, Jacky Lorenzetti, en mai 2012.
Le président du Racing Métro, Jacky Lorenzetti, en mai 2012. — V.WARTNER / 20 MINUTES

Le LMR n’a toujours pas de repreneur. Intéressé par la reprise du club lillois, Jacky Lorenzetti a décidé de faire marche arrière. La 122e fortune française, qui avait pensé investir près de deux millions dans le club nordiste, n’ira pas au bout de son projet comme le révèle La Voix du NordAucune explication n’a été fournie.

L’une des hypothèses est l’impossibilité juridique de diriger deux clubs pour celui qui est déjà le président du Racing Metro. Pas sûr non plus que l’homme d’affaires ait réussi à s’entendre avec la direction actuelle du LMR.

Un groupe d’investisseurs régionaux à la rescousse ?

Qu’elles qu’en soient les raisons, cette volte-face n’est pas une bonne nouvelle pour Lille obligé de trouver une solution financière pour faire valider son budget dans dix jours devant la DNACG, gendarme financier du rugby français.

Selon La Voix du Nord, un groupe d’investisseurs régionaux se serait déjà positionné. Un énième rebondissement dans ce feuilleton qui dure depuis des mois.