Nord: «Sésame Touch», l'objet connecté qui libère de l'espace dans le cerveau

INNOVATION Grâce à la biométrie, la start-up lilloise Trust Designer a créé un « compagnon sécurisé » qui fonctionne sur le bout des doigts…

Mikael Libert

— 

Le Sésame touch devrait être vendu dès mars 2016.
Le Sésame touch devrait être vendu dès mars 2016. — Trust Designer

Ils veulent faciliter la vie des particuliers. Trois entreprises françaises, dont deux Lilloises, ont mutualisé leurs efforts pour créer le Sésame Touch, un objet connecté biométrique qui peut régler les problèmes de sécurité au quotidien.

Puce sécurisée et capteur biométrique

A l’origine du projet, il y a la société TSI et la start-up lilloise Trust designer, basée à Euratechnologies. Natural Security, autre start-up d’Euratechnologies, a fourni le standard d’authentification. L’objet est une sorte de porte-monnaie électronique qui intègre une puce sécurisée et un capteur biométrique. Il ressemble à un petit baladeur MP3, « mais on ne pourra pas écouter de musique, s’amuse Jérôme Dusautois, PDG de Trust Designer. Notre objet connecté est uniquement dédié à la sécurité, et c’est pour cela qu’il est plus fiable que les smartphones qui proposent aussi de la biométrie ».

Le Sésame Touch intègre une puce sur laquelle sont stockées les données de sécurité de son propriétaire, et on ne peut le déverrouiller qu’avec une empreinte digitale préalablement enregistrée. « Tout est dans la puce, cela évite les risques liés aux bases de données externes », poursuit Jérôme Dusautois.

Tout, ou presque

Et dans cette clé USB sécurisée, on peut mettre tout ou presque : des mots de passe, des documents et même de l’argent. « La fonction porte-monnaie électronique est la même que celle des cartes bancaires sans contact, explique le PDG, à la différence que là, pour que le paiement soit effectif, il faut s’identifier avec son empreinte digitale ». Les avantages: un piratage presque impossible et un plafond de paiement qui ne sera plus limité à vingt euros.

D’autres développements à venir prévoient de pouvoir intégrer au Sésame Touch des titres de transport ou de procéder à des transferts d’argent entre particuliers. Jeudi, une campagne Kickstarter a été lancée pour financer l’industrialisation du Sésame Touch et 12.000 euros ont déjà été récoltés sur les 100.000 espérés. La commercialisation, au prix de 69 euros, devrait débuter en mars 2016.