Ligue 1: Le LOSC n'est pas encore au point

FOOTBALL Le club nordiste est douzième au quart du championnat...

Francois Launay

— 

Sofiane Boufal s'éclate en Ligue 1. AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT
Sofiane Boufal s'éclate en Ligue 1. AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT — AFP

La précieuse victoire décrochée vendredi contre Montpellier (2-0) n’efface pas tout. Si le LOSC s’est évité une crise, son début de saison reste « moyen » comme l’a reconnu Hervé Renard, l’entraîneur lillois. Après neuf journées, soit quasiment un quart du championnat, les Dogues ne sont pas là où ils l’espéraient. Douzième de Ligue 1 avec dix points, Lille réalise tout simplement l’un de ses plus mauvais démarrages depuis quinze ans.

La Boufal dépendance

La trêve internationale de deux semaines qui a débuté doit permettre aux Lillois de travailler sur leurs points faibles. « La victoire contre Montpellier demande confirmation. On a trois matchs assez costauds qui arrivent après la trêve avec un déplacement à Guingamp, la réception de Marseille et un autre déplacement à Nice. Rien n’est encore fait », prévient Rio Mavuba, le capitaine lillois.


Pour revenir dans la première moitie de tableau, son objectif minimum, Lille va devoir améliorer son efficacité offensive. Pire attaque de Ligue 1 avec quatre buts, le club nordiste se repose encore trop sur le talent de Sofiane Boufal, le monsieur plus du LOSC. En inscrivant trois des quatre buts lillois, l’attaquant a installé malgré lui une Boufal dépendance.

La meilleure défense de Ligue 1

Reste aux autres attaquants nordistes, toujours muets après deux mois, de se réveiller. Profondément remanié à l’intersaison, l’effectif nordiste espère vite trouver sa vitesse de croisière pour enfin décoller au classement. Même si tout n’est pas à jeter. Avec seulement quatre buts encaisses, la défense lilloise est la meilleure de Ligue 1. De quoi garder confiance pour la suite d’une saison qui n’est pas encore à la hauteur des espérances