Nord-Pas-de-Calais-Picardie: Xavier Bertrand ne veut pas d'alliance avec le PS pour les régionales

POLITIQUE Le candidat Les Républicains gardera la même liste au second tour de l’élection…

M.L. avec AFP
— 
Xavier Bertrand, candidat LR pour les régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie.
Xavier Bertrand, candidat LR pour les régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. — MIKAEL LIBERT/20 MINUTES

Pas d’arrangements. Jeudi, Xavier Bertrand, tête de liste Les Républicains (LR), s’est déclaré opposé à une éventuelle alliance avec le Parti socialiste en cas de second tour face à Marine Le Pen lors des élections régionales en Nord-Pas-de-Calais/Picardie.

« Pas d’arrangements d’apothicaires »

« Ce sera la même liste sur un même projet. Je ne veux pas d’arrangements d’apothicaires dans l’arrière-boutique », a déclaré le député-maire de Saint-Quentin, interrogé sur l’éventualité d’un « front républicain » lors d’une conférence de presse dans son local de campagne à Lille, en présence d’Alain Juppé.

Il a estimé que le Front national était « le favori sur le papier », jugeant cette situation normale car « ils jouent sur la colère et la misère sociale » causées, selon lui, par « les dirigeants socialistes ».

D’après un sondage, paru jeudi dans La Voix du Nord, Marine Le Pen arriverait en tête (34 à 35 %) du premier tour des élections régionales le 6 décembre en Nord-Pas-de-Calais/Picardie, et l’emporterait au second par une marge très faible qui augure un scrutin très ouvert.

Alain Juppé, venu apporter son soutien « au meilleur candidat » pour la région, « un faiseur et non un diseur », s’est également montré peu disposé à des alliances avec le PS lors du second tour des régionales. « Laisser entendre aujourd’hui que nous allons vers un front républicain, c’est donner 10 points à Mme Le Pen. Il n’en est pas question », a-t-il affirmé.