Contre la délinquance, Marquette a son réseau d'informateurs informels

SÉCURITÉ C’est un système simple qui se montre pourtant efficace selon la mairie…

Mikael Libert

— 

La mairie de Marquette-lez-Lille, dans le Nord.
La mairie de Marquette-lez-Lille, dans le Nord. — M.Libert/20 Minutes

La sécurité, c’est l’affaire de tous à Marquette-lez-Lille, une commune de 10.000 habitants située au Nord de Lille. Depuis quelques années, la mairie s’est dotée d’un petit réseau d’informateurs qui rencardent la municipalité sur les actes de délinquance dont ils sont témoins.

Nouer des contacts

Le « réseau » compte une vingtaine de personnes dans tous les quartiers de la ville. Et pour recruter ses informateurs, la municipalité (dont le maire, Jean Delebarre, a été élu sous la bannière UMP) a une tactique imparable : « Les élus s’invitent à toutes les fêtes de voisins, explique Philippe Cousin, directeur de cabinet du maire. C’est le meilleur endroit pour rencontrer les gens et nouer des contacts ».

De l’avis de Philippe Cousin, « les Marquettois ont confiance en leurs élus, au contraire de la justice, et ils nous remontent plus facilement des informations ». Dans certains quartiers, comme la Becquerelle, la ville a même nommé des correspondants issus du milieu associatif pour récolter les infos et les transmettre à la municipalité.

Une dérive vers la délation ?

« La police apprécie que la mairie se charge de trier les infos, poursuit le directeur de cabinet. En échange, nous avons une réponse efficace de leurs services quand c’est nécessaire ».

Mais, si la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) confirme « un vrai travail de partenariat », elle ne cautionne pas pour autant ce système d’informateurs informels, craignant une dérive vers la délation. La DDSP reconnaît cependant que les chiffres de la délinquance à Marquette « sont bons », et même « en baisse ».

Selon Philippe Cousin, les tuyaux des habitants ont déjà permis de retrouver des auteurs de cambriolages, des voleurs de câbles et même une voiture dérobée au cours d’un car-jacking.