« On intervient quoi qu'il arrive »

©2007 20 minutes

— 

Jean Chabrol

Directeur départemental

de la sécurité publique.

Martine Aubry estime que Lille est au bord de l'explosion,

faute de policiers.

Qu'en pensez-vous ?

Non, ce n'est pas la réalité. Quoi qu'il arrive on intervient toujours. Au bout de deux minutes quand c'est urgent, plus tard quand ça l'est moins.

Pourtant Michèle Alliot-Marie

a cité le Nord comme subissant de lourds phénomènes

de bandes. Ne peut-on pas lier ça au manque d'effectifs ?

Je pense que la ministre a confondu. Nous subissons des violences urbaines, des feux de voiture, c'est vrai, mais rarement des phénomènes de bandes.

Donc, Lille ne souffre pas

d'un manque de policiers ?

On serait toujours plus à l'aise avec plus d'effectifs. Mais le regroupement des circonscriptions de Lille, Roubaix, Tourcoing et Armentières permettra de mieux répondre aux attentes à effectifs constants.