Nord: Les pompiers réagissent aux propos incendiaires de Jean-René Lecerf

SOCIÉTÉ Ils ont prévu de se rassembler, fin septembre, dans une caserne de Lille…

Mikael Libert

— 

Des pompiers du département du Nord.
Des pompiers du département du Nord. — M.Libert / Archives 20 Minutes

Fallait pas les chercher. En réaction aux propos tenus par le président du département du Nord, les pompiers ont annoncé, mardi, leur intention d’organiser un rassemblement de protestation.

« Armée mexicaine »

Début septembre, le nouveau président du Nord, Jean-René Lecerf (Les Républicains), avait annoncé son intention de réformer l’organisation du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS). L’élu avait même été jusqu’à qualifier le SDIS 59 d'« armée mexicaine ».

Une qualification fâcheuse qui n’a pas été accueillie avec enthousiasme du côté des soldats du feu. Mardi, dans un communiqué, publié sur Twitter, plusieurs organisations syndicales dénoncent les « propos calomnieux » de Jean-René Lecerf.

On ne touche à rien

Faire appel aux pompiers volontaires pour les gardes de nuit afin de réduire les frais est une des pistes évoquées par le président du Nord. Proposition qui passe mal. L’intersyndicale s’est accordée sur une volonté commune de maintien des effectifs et de « sauvegarde de la qualité du service public ». Autrement dit, on ne touche à rien.

Afin de bien faire entendre leux voix, les hommes du SDIS 59 ont prévu d’organiser un grand rassemblement, le 29 septembre, à 9h30, au sein de la caserne Bouvines, à Lille-Fives.