Douai: Suicide d'un détenu à la maison d'arrêt

JUSTICE L'homme âgé de 24 ans s'est suicidé en prison alors qu'il était libérable en 2017...

Olivier Aballain

— 

La maison d'arrêt de Douai.
La maison d'arrêt de Douai. — M.Libert/20 Minutes

Un détenu de 24 ans a été retrouvé pendu jeudi matin dans sa cellule de la maison d’arrêt de Douai, a appris l’AFP de source judiciaire.

Selon le décompte du site prison.eu, ce serait le 4e suicide dans la région depuis le début de l’année, et le 35e en France.

« Le corps a été retrouvé à 7h lors de la ronde du matin. Il s’agit d’un suicide par pendaison avec un morceau de drap », a indiqué la source judiciaire, précisant « qu’aucun élément suspect n’a été retrouvé » dans la cellule.

Surpopulation à la maison d’arrêt

L’enquête a été confiée au commissariat de Douai. Le détenu de 24 ans, incarcéré depuis 2014 dans cette maison d’arrêt et libérable en 2017, aurait laissé une lettre dans laquelle il expliquerait son geste.

Les maisons d’arrêt, réservées aux détenus en attente de jugement ou aux peines de moins de deux ans, sont généralement en situation de surpopulation en France. A Douai, les syndicats de surveillants estimaient que l’établissement en était à 130 % d’occupation, fin 2014.