VIDEO: Comment écrire «Bite, chatte, couille» sur des panneaux signalétiques

MALPOLI Un hacker a piraté les panneaux de parking du centre-ville de Lille...

Olivier Aballain

— 

Un hacker détourne les panneaux électroniques à Lille
Un hacker détourne les panneaux électroniques à Lille — YouTube

Démonstration par l’absurde. Un pirate lillois a révélé s’être amusé, fin août, à pirater un panneau signalétique recensant les places disponibles dans les parkings du centre-ville. « Bite, couille, chatte, cul » : la vidéo mise en ligne sur YouTube montre que techniquement, son opération a parfaitement réussi, même si elle est très limitée d’un point de vue littéraire.

Simple boîtier radio

Comble du piratage (confirmé par le site spécialisé Zataz.com), les panneaux visés sont installés deux pas de la Gendarmerie, boulevard Louis-XIV. L’endroit même où DSK avait été placé en garde à vue en 2012 dans l’enquête sur l’affaire de proxénétisme dite du «Carlton».

Comment ce bidouilleur, qui agit sous le pseudo « ivoidwarrantie », a-t-il pu procéder ? Simplement en piratant les ondes radio sans fil à l’aide d’un boîtier très facilement disponible, rapporte Zataz.com.

 

Avec cet outil, le hacker aurait déjà semé une petite pagaille sur le réseau des lampadaires lillois, l’an dernier.

Il détaille un peu ses motivations sur son profil twitter, en Anglais : « Si vous laissez votre technologie intrusive sous mon nez, il y a des chances que vous la retrouviez finalement dans votre cul. »