Huyghe, le candidat qui doit se faire un nom

©2007 20 minutes

— 

Huit mois pour faire ses preuves. Investi, mercredi soir, par le conseil fédéral de l'UMP, Sébastien Huyghe est donc candidat aux municipales à Lille. Mais avant ce combat politique qui va l'opposer à Martine Aubry en mars prochain, le député d'Haubourdin doit répondre à une question cruciale : comment exister politiquement à Lille alors qu'il n'y occupe aucune fonction aujourd'hui ? « Je vais être franc. Je me pose la même question », réagit Christian Decocq, chef de file de l'opposition UMP à la mairie.

Car Sébastien Huyghe ne siège ni dans l'opposition à Lille, ni au conseil de Lille métropole communauté urbaine. « Une campagne ne se gagne pas dans les hémicycles, mais sur le terrain », rétorque le challenger de Martine Aubry. C'est aussi là que le bât blesse : sa popularité auprès des Lillois reste très relative. « Je n'ai pas fait autant de plateaux télé qu'elle », avoue-t-il.

Pour y remédier, le candidat UMP compte bien labourer le terrain comme il l'avait fait pour être réélu député. « Et puis il vient d'Haubourdin, conclut Christian Decocq. Pas d'Uranus. »