Transferts: Quand le RC Lens et le Losc sont passés à côté de Douglas Costa

FOOTBALL L’attaquant brésilien Douglas Costa, transféré cet été de Donetsk à Munich pour 35 millions d’euros, aurait pu venir à Lens ou Lille pour moins cher, il y a six ans…

G.D.

— 

Douglas Costa sous les couleurs du Bayern Munich.
Douglas Costa sous les couleurs du Bayern Munich. — Matthias Schrader/AP/SIPA

Il fait aujourd’hui les beaux jours du Bayern Munich. Pourtant, c’est au Losc ou au RC Lens que l’attaquant brésilien Douglas Costa a failli venir jouer, il y a six ans, selon le site Lensois.com.

Un club de Ligue 1 en ligne de mire

Les clubs nordistes ont, en effet, eu l’opportunité de recruter ce joueur, âgé à l’époque de 19 ans. Et pour moins de 35 millions d’euros, prix de son transfert, cet été, entre Chakhtar Donetsk et le club allemand.

En 2009, Douglas Costa évolue au Gremio Porto Alegre, au Brésil. Son représentant cherche alors un club en Ligue 1 pour que le jeune prodige se fasse les dents avant de trouver un club plus prestigieux en Europe.

Une proposition du Losc

Lyon, Toulouse ou encore Bordeaux ne sont pas intéressés. Lille fait une proposition : un prêt gratuit assorti d’une option d’achat de 2 millions d’euros. Sans succès. « Si le Losc était monté à 3 millions d’euros, le Gremio aurait accepté. J’ai alors appelé le président du Gremio pour lui proposer un prêt payant à Lens », raconte l’ancien défenseur du RC Lens devenu agent, Alessandro Furtado, sur le site.

Un prêt pour 500.000 euros

L’agent se penche sur le dossier pendant le mercato hivernal 2009-2010. Le président du Gremio lui annonce alors que le transfert vers Donetsk est quasiment conclu. « Lens n’a pas voulu se mouiller et a formulé une demande de prêt gratuit assortie d’une option d’achat, alors que le Gremio souhaitait un prêt payant à hauteur de 500.000 euros. Il restait à régler un solde de 2,5 à 3 millions d’euros pour le transfert », poursuit Alessandro Furtado.

Mais Lens venait d’être relégué en Ligue 2 et les finances ne permettaient pas une telle dépense. Depuis, le talent de Douglas Costa a explosé en Ukraine et le joueur réalise un excellent début de saison en Allemagne.