Fédérale 1: Le LMR va ouvrir son capital à d'autres investisseurs

RUGBY Les dirigeants lillois espèrent lever entre 300.000 et 400.000 euros...

Francois Launay

— 

Stephane Desreumaux, actionnaire majoritaire du LMR (Lille Métropole Rugby)
Stephane Desreumaux, actionnaire majoritaire du LMR (Lille Métropole Rugby) — M.Libert/20 Minutes

Après la colère, place à l’apaisement au LMR. A la suite d'une lettre commune des joueurs qui réclamaient leur démission si aucune augmentation de capital n’était faite, les dirigeants du club lillois, à qui la montée en Pro D2 a été refusée, ont répondu à leur effectif. Lundi, le club va ouvrir son capital à des investisseurs extérieurs.

Vingt jours pour trouver une solution financière

« Il faut renforcer nos fonds propres et assurer la pérennité du club après le traumatisme que nous avons vécu. Si on pouvait lever entre 300.000 et 400.000 euros, ce serait très intéressant », explique Stéphane Desreumaux, l’actionnaire majoritaire du club. Reste à savoir si le LMR trouvera des investisseurs. Le club s’est laissé vingt jours pour trouver une solution financière. Et si personne ne vient ? « Ça ne mettra pas en péril l’avenir du club », assure le dirigeant lillois.