Municipales à Lille: Patrick Kanner se rappelle au bon souvenir d'Aubry

POLITIQUE Le ministre des Sports s’attend à retrouver un territoire « nordiste » quand il ne sera plus au Gouvernement…

Olivier Aballain

— 

Le socialiste Patrick Kanner, ministre de la Ville, des Sports et de la Jeunesse.
Le socialiste Patrick Kanner, ministre de la Ville, des Sports et de la Jeunesse. — M.Libert/20 Minutes

Patrick Kanner entretien sa petite musique lilloise. Le ministre des Sports, entré au Gouvernement il y a un an au grand dam de Martine Aubry et de ses proches, évoque son avenir nordiste dans un entretien à la Voix du Nord ce jeudi.

Et la succession de la maire de Lille, en 2020, fait visiblement partie de ses options. Pour Patrick Kanner, un ministre qui quitte le Gouvernement « doit retrouver un territoire ». Certes il est conseiller départemental, mais « certains diront que ça ne suffit pas pour un ancien ministre », estime l’élu de 58 ans.

A Lille, il réclame un « respect partagé » avec Martine Aubry

Le match pour les régionales étant déjà lancé, il ne reste plus au « futur-ancien » ministre qu’à glaner une circonscription législative… ou l’hôtel de ville de Lille, où il siégea comme conseiller municipal pendant 25 ans (1989-2014). D’ailleurs le fan d’opérette donne rendez-vous « au plus tard en 2017 » (date des prochaines législatives) pour se décider.

En attendant, le ministre dit respecter « profondément Martine Aubry » mais « demande simplement que ce respect soit partagé ». On se souvient qu’en décembre il se plaignait déjà d’un certain manque de reconnaissance…

Et pour bien se faire comprendre, il conclut l’entretien en lançant un petit scud à destination de François Lamy, que la maire de Lille a attiré à Lille en possible successeur, l’an dernier : « Il est député de l’Essonne lillois ou Lillois député de l’Essonne. Nous n’avons pas la même implantation territoriale ».