Elections contestées chez Paul

©2007 20 minutes

— 

Pour la direction des Boulangeries Paul, « c'est une non-affaire ». Et pourtant ce n'est rien moins que l'annulation des élections professionnelles de l'entreprise pour vice de procédure, qui a été plaidée hier par la CGT au tribunal d'instance de Lille.

Le syndicat est largement minoritaire au sein de l'entreprise (9 % des suffrages au CE). Mais il a reçu hier le soutien de la CFDT (40 % des suffrages), qui a affirmé « ne pas [vouloir] cautionner les irrégularités constatées ». Les deux syndicats dénoncent notamment le manque de neutralité de la direction, qui aurait recommandé par courriel aux directeurs régionaux de favoriser « la concurrence » en suscitant des candidatures indépendantes des syndicats aux élections. Délibéré le 31 juillet.