Pro D2: Le LMR en appelle au ministre des Sports

RUGBY Les dirigeants lillois demande au ministre des Sports, Patrick Kanner, de s'engager dans le conflit qui oppose le club à la fédération concernant la montée en Pro D2...

Gilles Durand

— 

Le president du Lille MŽtropole Rugby (LMR), Stephane Desreumaux.
Le president du Lille MŽtropole Rugby (LMR), Stephane Desreumaux. — M.Libert/20 Minutes

L’affaire prend des allures politiques. Condamné par les instances fédérales du rugby à rester en Fédérale 1, le LMR poursuit son combat pour valider sa montée en Pro D2, chez les professionnels. Stéphane Desreumaux, l’un des actionnaires principaux du club lillois, a demandé, ce mardi, lors d’une conférence de presse, l’intervention du ministre des Sports dans le conflit qui l’oppose à la fédération française de rugby (FFR).

Problème de budget

L’instance refuse de valider la montée du club en Pro D2. En cause, un budget qu’elle juge insincère. De son côté, les dirigeants du LMR persistent à affirmer que l’exercice comptable, fin juin 2015, présente un excédent. « Nos comptes ont été certifiés par un expert-comptable », précise Stéphane Desreumaux.

Ce dernier a demandé solennellement à la FFR de « revoir sa position » et au ministre des Sports, Patrick Kanner, par ailleurs ancien président (PS) du conseil général du Nord, de s’engager auprès du LMR dans le cadre d’un déféré au tribunal administratif.

Référé au tribunal administratif

Par ailleurs, l’avocat du club a déposé, ce mardi, un recours auprès du tribunal administratif de Versailles pour obtenir le droit d’accéder en Pro D2 sur le terrain judiciaire. « Nous espérons une décision positive en référé avant le 21 août, date du début du championnat de Pro D2 », souligne Stéphane Desreumaux.

Le LMR a déjà obtenu auprès de la Ligue nationale de rugby le report du premier match contre Perpignan.