Prix de la viande: Xavier Bertrand a peut-être LA solution

SOCIAL Le candidat Les Républicains à la présidence de la future région Nord-Pas-de-Calais Picardie appelle les collectivités à acheter local…

Mikaël Libert
— 
Xavier Bertrand, candidat aux régionales 2015 pour l'UMP
Xavier Bertrand, candidat aux régionales 2015 pour l'UMP — M. Libert

En campagne dans la campagne. Xavier Bertrand a peut-être trouvé LA solution pour aider les agriculteurs. Cependant, il y a un « mais »…

Le candidat Les Républicains à la présidence de la future grande région Nord-Pas-de-Calais Picardie annonce, dans un communiqué publié jeudi, suivre de très près la grogne des agriculteurs. Dans son périple à travers la campagne de Thiérache et dans le pays Chaunois, Xavier Bertrand assure que les éleveurs lui ont réclamé plus de soutien « des collectivités publiques dans le cadre de leurs marchés d’approvisionnement ».

Les collectivités doivent acheter français

Comme investit d’une mission, l’ancien ministre a envoyé une lettre aux présidents de conseil départementaux de la grande Région: « Je vous propose donc de prendre l’engagement commun de mettre tout en œuvre pour favoriser la production nationale, et toute particulièrement régionale, dans nos communes, nos départements, et demain dans notre grande Région. », écrit-il.

Il s’est aussi engagé, s’il était élu, « à faire preuve du même souci dans le choix d’éleveurs régionaux pour l’approvisionnement des cantines des lycées, pour lesquels la Région est compétente ».

Mais, et c’est là que le bât blesse, les collectivités ne sont pas libres de choisir tel ou tel fournisseur parce qu’il est local. Xavier Bertrand le reconnaît lui-même : elles sont soumises au cadre « très contraignant qui pèse sur les marchés publics ». Néanmoins, pour le candidat Les Républicains, ce n’est pas un souci. Il demande « un changement profond des règles relatives aux marchés publics ». Un des thèmes sur lesquels il compte bien faire campagne.