Lille: Un enfant a failli se faire broyer le pied dans une station de métro

FAITS DIVERS Le petit garçon est très choqué et sa maman est très remontée contre Transpole…

Mikael Libert

— 

La chaussure du petit Robin coincée dans l'escalator.
La chaussure du petit Robin coincée dans l'escalator. — DR

Il s’en est fallu de peu. Un enfant de dix ans s’est coincé le pied dans un escalator de la station de métro République, à Lille. Le drame a pu être évité de justesse et le petit garçon s’en tire avec une légère blessure, une grosse frayeur et une paire de baskets foutue.

Vendredi, en fin d’après midi, le petit Robin est descendu dans la station de métro République en compagnie de ses camarades et des animatrices du centre aéré de Neuville-en-Ferrain. La petite troupe, qui revenait d’une sortie lilloise, a emprunté un escalator pour accéder aux quais.

« Il ne chahutait pas »

Pour une raison encore indéterminée, le pied gauche de Robin s’est coincé entre une marche et la paroi métallique. « Les animatrices m’ont assuré qu’il ne chahutait pas mais qu’il discutait simplement avec un autre enfant derrière lui », raconte Hélène, la maman du petit garçon.

Aidé par les animatrices, l’enfant est parvenu à extirper son pied de sa chaussure qui, elle, est restée bloquée. Sur place, les pompiers ont pris en charge le bambin. « Il a beaucoup saigné et a perdu la moitié d’un ongle, explique Hélène. Mais surtout, il a eu très peur. »

Outre le choc d’avoir appris la mésaventure de son fils, la maman de Robin ne comprend pas comment un tel accident a pu arriver : « J’ai demandé des explications à Transpole en message privé via leur page Facebook mais je n’ai pas encore eu de réponse », déplore Hélène, qui a aussi adressé à l’opérateur de transport en commun la facture pour une nouvelle paire de baskets.

« Pas de défaillance mécanique »

De son côté, Transpole affirme qu’il n’y a pas eu de défaillance du matériel : « Le système de sécurité a bien fonctionné puisque l’appareil s’est tout de suite stoppé. Après l’incident, des techniciens ont vérifié l’escalier mécanique et ils n’ont rien trouvé ». Le transporteur avance qu’il y avait beaucoup d’enfants dans l’escalator au même moment et que le petit Robin devait avoir le pied trop près de la contremarche.