Un incendie fait trois morts au Cateau

©2007 20 minutes

— 

« Il n'y avait pas de souci de sécurité électrique dans cette maison », a précisé Marie-Françoise Lecaillon, sous-préfète de Cambrai. On ne connaît pas encore les causes de l'incendie qui a fait trois morts au Cateau-Cambrésis, dans la nuit de vendredi à samedi.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le sinistre serait accidentel. Pour en déterminer les causes exactes, une enquête judiciaire a été ouverte. Samedi, les services scientifiques de la gendarmerie étaient sur place afin de relever les premiers indices. Le feu serait ainsi parti du deuxième étage de la maison. C'est au troisième et dernier étage qu'un couple et un de leurs proches, tous âgés d'une trentaine d'années, ont été retrouvés sans vie par les pompiers. « Les fumées les ont asphyxiés dans leur sommeil avant que le feu ne leur passe dessus », a expliqué sur place Eric Mareshi, capitaine des pompiers.

Le sinistre aurait toutefois pu faire plus de victimes. Cinq adultes et six enfants ont en effet été évacués de la maison sans être sérieusement blessés. Secourus par les pompiers, un couple et son bébé ont tout de même été transportés à l'hôpital de Cambrai pour y subir des examens.

Quant aux autres habitants de l'immeuble sinistré, ils ont été pris en charge par la municipalité afin d'être relogés. De leur côté, les pompiers ont continué à déblayer la maison de briques rouges afin d'éviter qu'elle ne s'effondre. Les habitations mitoyennes n'ont quant à elles subi aucun dégât.

précédent La 1er janvier 2006, le Cateau-Cambrésis avait déjà connu un incendie mortel. Un enfant de 2 ans et son grand-père de 52 ans y avaient trouvé la mort.