La technologie au service des sourds et des malentendants

©2007 20 minutes

— 

Lille et Villeneuve-d'Ascq s'ouvrent aux administrés sourds et malentendants. Un nouveau dispositif de visio-interprétation est désormais réservé aux usagers des

services municipaux tous

les jeudis, de 9 h à 12 h, à Lille et tous les mardis,

de 14 h à 17 h 30, à Villeneuve-d'Ascq.

En pratique, le citoyen sourd converse avec l'agent administratif via un interprète en langue des signes (LSF). Sauf que la traduction se fait via une webcam, puisque l'interprète se trouve à Toulouse, base de la société Websourd. « Il n'y a pas assez d'interprètes dans la région », justifie Michel Cucheval, adjoint au maire de Lille chargé des personnes handicapées. Seuls quatre interprètes professionnels travaillent en Nord-Pas-de-Calais pour environ 12 000 personnes malentendantes...

« Il s'agit d'un progrès, considère quand même Christophe Caron, de l'association Sourdmédia. Même si la solution idéale serait de former des agents de l'administration. » Faute de mieux, le dispositif webcam est en tout cas également en cours d'installation dans les Caisses d'allocations familiales de Lille et de Valenciennes.