Lille: Le parquet ne fera pas appel suite au procès du Carlton

JUSTICE Il n’y aura pas de suite au pénal après le procès dit du Carlton de Lille…

Mikaël Libert

— 

L'hôtel Carlton de Lille menacé de fermeture judiciairedans le cadre de l'enquête sur des faits de proxénétisme agravés.
L'hôtel Carlton de Lille menacé de fermeture judiciairedans le cadre de l'enquête sur des faits de proxénétisme agravés. — MIKAEL LIBERT / 20 MINUTES

Fin de partie. Le volet pénal est désormais clos. Dans un communiqué, envoyé ce mercredi, le parquet a annoncé qu’il ne fera par appel « des décisions de relaxe ou de condamnation » suite au procès dit du Carlton de Lille.

Dans cette affaire, la seule personne à avoir été condamnée à de la prison avec sursis est René Kojfer. L’avocat de l’ancien chargé de relations publiques de l’hôtel Carlton, maître Hubert Delarue, a déclaré à l’AFP que son client n’avait pas l’intention d’interjeter appel.

« Le Nid » fait appel au civil

Suite au délibéré, rendu par le tribunal correctionnel de Lille le 12 juin, seule l’association « Le Nid », partie civile dans le dossier, a décidé de faire appel. Néanmoins, cet appel ne portera que sur « les dispositions civiles du jugement », selon le parquet de Lille.

« En conséquence, le dossier ne sera rejugé par la cour d’appel de Douai que sur ces dispositions civiles », conclut le communiqué du parquet de Lille.

Droit de suite

Le 27 mai 2016, par l'entremise de son avocat, Maître Sauvage, Antoine Tran Van Thanh, l'un des accusés dans le procès dit du Carlton de Lille, demande à 20 Minutes de préciser qui lui aussi a fait l'objet d'une décision de relaxe dans cette affaire.