Nord: Des feux rouges testés sur l'autoroute A25

SECURITE ROUTIERE Le dispositif de modulation de circulation sera testé à partir du mois d’août à la Chapelle d’Armentières…

Mikaël Libert

— 

Photomontage du dispositif tel qu'il sera installé.
Photomontage du dispositif tel qu'il sera installé. — DIR Nord

Au feu sur l’autoroute ! A partir du mois d’août, un dispositif innovant de régulation du trafic va être testé sur l’A25 en direction de Lille.

Le système de modulation dynamique d’accès (MDA) sera installé au niveau de l’entrée d’autoroute n°8 située à la Chapelle d’Armentières. Les travaux se dérouleront de nuit, entre le 22 juin et le 24 juillet pour une entrée en phase de test prévue début août.

Activé dès que le trafic se densifie

La MDA consiste donc à implanter un couple de feux sur la bretelle d’accès à l’A25 au niveau de la Chapelle d’Armentières. Ces feux tricolores (rouge, orange et jaune clignotant) seront activés dès que la circulation sur l’A25, en direction de Lille, commencera à se densifier, autrement dit tous les matins.

Les feux fonctionneront selon un cycle total de 40 secondes avec une durée du rouge variant de 5 à 25 secondes. L’objectif est d’améliorer l’insertion des véhicules et de retarder l’apparition des bouchons.

Schéma de la MDV. - DIR Nord

 

A partir de janvier 2016, un autre dispositif viendra compléter la MDA. Il s’agira de la modulation dynamique des vitesses (MDV). Les limitations de vitesses seront modulées en fonction du trafic entre les échangeurs de Méteren et d’Englos, dans le sens Dunkerque-Lille. Les sections actuellement à 130 km/h et 110 km/h pourront ainsi passer provisoirement à 110 km/h puis à 90 km/h afin d’atténuer les bouchons aux heures de pointe.