Nord: Vendre la montée des marches au festival de Cannes lui coûte cher

JUSTICE Le tribunal de Saint-Omer a condamné, mardi, le gérant d'une société d'événementiel pour avoir mal géré des prestations au festival de Cannes...

G.D.

— 

Le tapis rouge du festival de annes.
Le tapis rouge du festival de annes. — Lionel Cironneau/AP/SIPA

Le tapis rouge ne lui a pas porté bonheur. Le tribunal correctionnel de Saint-Omer a condamné, mardi, un sexagénaire d’Aire-sur-la-Lys pour recel de chèques falsifiés, annonce La Voix du Nord. l’homme, aujourd’hui à la retraite, avait monté une société d’événementiel et proposait des prestations au festival de Cannes : montée des marches, déplacement en Limousine, prêt de bijoux et de robes de couturier….

Rien d’illégal

La société profitait d’invitations offertes par le festival pour proposer différentes formules de séjour qui tournaient en moyenne autour de 4.000 euros. Ces prestations n’avaient rien d’illégal. La société travaillait avec une boîte parisienne. «En 2010, ça avait super bien marché. Pour 2011, on avait lancé des brochures et fait beaucoup de pub. On pensait cartonner. Mais en janvier, on avait toujours zéro commande…», a raconté le gérant au tribunal.

Chèques fasifiés

Il recrute finalement un commercial sur les conseils «d’amis d’amis». C’est à ce moment que les ennuis commencent. Les premières commandes et les premiers chèques arrivent Sauf que ces derniers sont falsifiés. Par ailleurs, la banque intercepte un virement suspect de 250.000 euros. Le gérant finit par porter plainte. Mais trop tard.

Il a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, 1.000 euros d’amende et cinq ans d’interdiction d’exercer dans ce domaine.