Le Conseil d'État rejette l'annulation de l'élection du maire FN de Villers-Cotterêts

POLITIQUE Deux habitants de la commune avaient indiqué que l'élu s'était faussement domicilié...

M.G. avec AFP

— 


Franck Briffaut, le maire FN de Villers-Cotterêts (Aisne), lors des élections départementales, le 29 mars 2015.
Franck Briffaut, le maire FN de Villers-Cotterêts (Aisne), lors des élections départementales, le 29 mars 2015. — JAUBERT/SIPA

Le Conseil d'État s'est prononcé ce lundi contre l'annulation de l'élection, en mars 2014, du maire FN de Villers-Cotterêts (Aisne), Franck Briffaut, demandée par deux habitants de la commune parce que l'élu s'y était faussement domicilié.

Le Conseil d'État a rappelé «qu'il ne lui appartient pas d'examiner les questions de régularité des inscriptions sur la liste électorale, sauf en cas de manœuvres», explique-t-il dans un communiqué. Le Conseil estime que «le maintien» du maire sur la liste électorale de la commune «n'a pas constitué une manœuvre de nature à fausser les résultats du scrutin».