Lille: Une figure de l'extrême droite était un informateur de la gendarmerie

JUSTICE La «Voix du Nord» dévoile que Claude Hermant, figure de la mouvance Identitaire nordiste, en détention provisoire pour trafic d'armes, était un informateur de la gendarmerie...

20 Minutes

— 

Illustration d'un gendarme, de la gendarmerie.
Illustration d'un gendarme, de la gendarmerie. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Quel rôle jouait l'ancien leader de la Maison Flamande à Lambersart? La Voix du Nord, dévoile, ce dimanche, l'existence de correspondances électroniques entre Claude Hermant, actuellement en détention provisoire dans le cadre d'une enquête sur des trafics d'armes, et certains gendarmes.

Ancien des services d'ordres du FN

Figure de l'extrême droite nordiste, Claude Hermant est un ancien membre des service d'ordres du Front National. L'homme de 51 ans a été mis en examen et écroué, fin janvier, pour trafic d'armes, en compagnie de deux autres personnes.

Selon le quotidien régional, les mails qui seraient en possession du juge d'instruction chargé de l'enquête, évoquent «deux dossiers que tu nous as présentés (armes-Charleroi)». Les enquêteurs cherchent à savoir s'il existe de possibles liens entre ce trafic présumé et les armes utilisées par Amédy Coulibaly lors de l'attentat de l'hyper Cacher de Paris, le 9 janvier.