Mises en examen après l'incendie à l'Epine

©2007 20 minutes

— 

Prison requise. Le parquet de Lille a requis hier un mandat de dépôt à l'encontre du Hellemmois de 20 ans mis en cause dans la destruction du centre social du quartier de l'Epine dans la nuit de samedi à dimanche, après qu'une voiture incendiée y ait été projetée. Le jeune homme, ainsi qu'un mineur de 14 ans arrêté en même temps la nuit du sinistre, devait être mis en examen dans la soirée pour dégradations par incendie, un délit passible de dix ans de prison. Le parquet a en outre demandé le placement du mineur en centre fermé.

Les deux prévenus étaient déjà connus des services de police, notamment pour des affaires de vol. Dénoncés par « plusieurs témoins », selon le parquet de Lille, ces deux habitants du quartier de l'Epine n'ont pas avoué les faits, mais d'autres indices les désigneraient. Un troisième suspect est encore recherché dans le cadre de l'information judiciaire.