Le corps d'une nordiste retrouvé à Villejuif dans une voiture en flammes

FAITS DIVERS Les pompiers ont fait la macabre découverte, dimanche matin, dans la banlieue parisienne à la suite de l'appel de passants...

M.L. avec AFP
— 

Une enquête a été ouverte après la découverte, dimanche matin, du corps d'une femme d'une trentaine d'années porteuse de trois impacts de balles dans une voiture en flammes à Villejuif, dans le Val-de-Marne. Selon La Voix du Nord, il pourrait s'agir d'Aurélie Châtelain, une habitante de Caudry, dans le Nord.

Les pompiers de la capitale ont été alertés «peu après 8h30 pour un feu de véhicule à Villejuif», a déclaré à l'AFP un porte-parole, le capitaine Yvon Bot. Deux passants avaient en effet découvert un Renault Scénic «qui commençait à prendre feu», «dans une rue peu passante», a précisé une source judiciaire. Selon le porte-parole des pompiers, «quand les secours se sont présentés, ils ont tout de suite trouvé une femme à l'intérieur qui était décédée. Ils ont tenté une réanimation mais n'ont pas réussi».

Trois impacts de balle

Sur le corps, qui se trouvait sur le siège passager avant, les pompiers ont découvert «trois impacts de balle», a dit la source judiciaire. Le cadavre a été transporté à l'Institut médico-légal de Paris pour identification. L'enquête a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris pour tenter d'élucider les circonstances de ce drame, intervenu dans une banlieue plutôt calme au sud de Paris.

Les enquêteurs devront notamment déterminer si la jeune femme était morte avant l'incendie ou simplement blessée, puis intoxiquée par les fumées.

La victime pourrait donc être l'ancienne conseillère municipale de la ville de Caudry et passionnée de danse Aurélie Châtelain. La jeune femme, âgée de 32 ans, était à Paris ce week-end pour participer à un stage de Pilates. Si aucune source judiciaire ne confirme pour le moment l'identité de la personne retrouvée morte dans la voiture, une page sur Facebook rend déjà hommage à la nordiste et compte près de 1000 «j'aime».