Lille: Ce qui va changer dans le métro

TRANSPORTS La métropole européenne de Lille a notamment décidé d'installer des portiques d'accès dans 7 stations lilloises...

Olivier Aballain

— 

La station Lille-Flandres sur le réseau de métro Transpole.
La station Lille-Flandres sur le réseau de métro Transpole. — M.Libert/20 Minutes

La nouvelle Métropole européenne de Lille appose sa marque sur le réseau de transports en commun. Le conseil communautaire a validé, vendredi, l'augmentation générale des tarifs au 1er janvier 2016, mais aussi, pour la première fois, l'installation de portiques d'accès dans 7 stations du réseau métro. Le point en quelques chiffres.

La douloureuse: Augmentation des tarifs

La hausse moyenne est supérieure à 5%. Le ticket unitaire passe de 1,50 à 1,60 euro, le ticket ZAP (trajets courts) széloigne encore du demi-tarif en passant de 0,80 euro à 1 euro. Le carnet de dix titres passe de 12,50 à 14 euros.

 

Tarifs Transpole 2016 publié par oaballain

L'abonnement mensuel plein tarif passe de 52 à 56 euros, mais il reste à 28 euros maximum pour les jeunes. Enfin, l'abonnement annuel V'Lille ne bouge pas. A noter que les coupons hebdos sont supprimés, tout comme les Pass' Braderie et Grand Stade.

L'intégralité de la hausse, qui pourrait rapporter 3 millions d'euros de revenus supplémentaires, bénéficiera à l'opérateur Transpole. Un geste bienveillant pour la filiale de Kéolis, qui accumule les déficits (20 millions prévus pour 2015).

Retrouvez ici notre acrticle sur les déficits de Transpole

L'adoucissant: La tarification sociale

C'était l'une des promesses du nouveau système billétique: une modulation des tarifs sera instaurée en fonction des revenus du foyer, sur 4 tranches. La tranche la plus modeste (quotient familial inférieur 375 euros) bénéficie notamment d'un tarif très attractifs sur l'abonnement mensuel (7 euros par mois). Le tarif plein s'applique pour la dernière tranche, au-dessus d'un quotient de 716 euros. En contrepartie, toute forme de gratuité disparaît pour les personnes âgées et demandeurs d'emploi (40.000 usagers).

Le pansement: Les portiques

Installer des portiques pour réduire la fraude. C'est le cheval de bataille du nouveau vice-président aux Transports, Gérald Darmanin (UMP). Le député-maire de Tourcoing a obtenu gain de cause en débloquant 9 millions d'euros pour équiper sept stations parmi «les plus fréquentées».

Eurotéléport à Roubaix, Tourcoing-centre, et cinq stations lilloises (Lille-Flandres, Lille-Europe, République, Porte de Douai et Porte des Postes «à la demande de Martine Aubry», précise Gérald Darmanin) seront équipées d'ici 2017. Le vice-président espère un retour sur investissement rapide, puisque chaque baisse d'un point du taux de fraude (il est à 17% à Lille) doit rapporter 800.000 euros annuels.