Nord: L'offre «satisfait ou remboursé» débarque au cinéma

CULTURE Quatre cinémas du Nord proposent, depuis le début du mois d'avril, de rembourser les spectateurs mécontents d'un film...  

Gilles Durand

— 

Le cinéma Le Duplexe à Roubaix.
Le cinéma Le Duplexe à Roubaix. — Google Maps

Satisfait ou remboursé. Quatre cinémas du Nord proposent, depuis le début du mois d'avril, de rembourser la place des spectateurs qui n'aiment pas un film. Une formule inédite mise en place par les douze salles nationales du groupe familial C2L, dont le Duplexe à Roubaix, les Ecrans  à Tourcoing, le Cinés Lumière à Armentières et le Palace à Cambrai.

Le principe. Pour bénéficier de cet avantage, les spectateurs doivent posséder une carte d'abonnement entre 6 et 30 places, valables deux ans. Grâce à cette carte, s'ils quittent la projection d'un film avant la 30e minute, la place est recréditée automatiquement. La 30e minute, publicité comprise. Il reste donc environ un quart d'heure pour se faire une idée du film.

Un test concluant. La formule a été testée pendant un an au Palace de Cambrai. «Nous nous sommes rendu compte que les gens ne ressortaient pas des salles», souligne Marc Landry, directeur marketing du groupe C2L. La formule, au contraire, permet de fidéliser une clientèle. Les ventes d'abonnement ont augmenté. «Cela rassure aussi, poursuit Marc Landry. Les spectateurs sont incités à être curieux et à voir des films inhabituels pour eux.»

Une initiative qui inquiète. Les distributeurs, qui touchent un pourcentage sur la vente des places, font grise mine. Un célèbre studio hollywoodien se penche sur la validité juridique de cette formule, selon Le Figaro. Car si les grands multiplexes proposent, un jour, la même offre, les pertes financières risquent d'être importantes pour eux.