Nord: Un mémorial en ligne pour se souvenir de ses proches

INSOLITE Deux Roubaisiens ont lancé un portail du souvenir en ligne pour rendre hommage à ses proches disparus...

Olivier Aballain

— 

Le mémorial en ligne selon paradisblanc.com
Le mémorial en ligne selon paradisblanc.com — O. Aballain

Ils ont décidé de tirer parti de l'inépuisable mémoire du réseau internet pour rendre les souvenirs immortels. Anne-Sophie Tricart et Cédric Marchal ont lancé en août 2014 leur service de mémorial en ligne, paradisblanc.com.

Le principe est simple: au décès d'un proche, amis ou membres de la famille du défunt peuvent lui rendre hommage et célébrer son souvenir sur un portail internet. «Nous nous sommes rendu compte, au travers de deuils personnels, que certaines personnes n'avaient aucune solution vers laquelle se tourner pour faire leur deuil».

Déjà 4.000 mémoriaux créés en ligne

Les deux cofondateurs, couple à la ville, visent en particulier les jeunes adultes, qui vivent parfois loin de leurs proches. «Nous vivions en Normandie alors que mes grands-parents étaient enterrés dans l'Est», raconte Cédric Marchal. Anne-Sophie Tricart, elle, regrettait de ne pas pouvoir évoquer en famille le souvenir de son père, et les «moments positifs vécus ensemble».

Le portail, gratuit, enregistre déjà 14.000 inscriptions et 4.000 «mémoriaux» virtuels ont été créés. Environ 10% d'entre eux sont enrichis de l'option payante qui permet de personnaliser la page (5,90 euros par mois ou 39 euros par an, «moins que la livraison d'un bouquet sur une tombe»).

Pour poursuivre son développement, paradisblanc.com vient d'ailleurs d'obtenir un prêt de 50.000 euros auprès du club LMI, fondé par la Chambre de commerce Grand Lille, qui en a fait l'un de ses lauréats «innovation» en 2014