Nord: Les conducteurs nordistes mauvais élèves

ROUTES Le comportement des automobilistes du Nord-Pas-de-Calais-Picardie s'est nettement dégradé en un an...

Olivier Aballain

— 

Lille, le 13 mars 2011. Illustration prévention routière.
Lille, le 13 mars 2011. Illustration prévention routière. — M.LIBERT/20 MINUTES

Si le préfet du Nord-Pas-de-Calais avait besoin d'aide pour relayer son appel à la prudence sur les routes, il est servi. Selon le dernier baromètre Axa Prévention, le comportement des automobilistes nordistes* est en nette dégradation cette année par rapport à 2014.

Le feu orange brûlé par les trois quart des Nordistes

D'une façon générale, la proportion des conducteurs qui ne déclarent que de rares écarts à la règle a chuté de 58 à 53% dans la région. Mais sur certains critères, l'évolution est alarmante. Ainsi en un an, la proportion d'automobilistes qui reconnaissent prendre le volant après avoir bu deux verres est passée de 25 à 31%, soit une progression de près d'un quart.

La prise de risque liée à la fatigue a également fortement progressé puisque 30% des conducteurs nordistes confessent avoir conduit sans s'arrêter pendant 4 ou 5 heures, contre 19% en 2014, et 29% en ayant pris des médicaments pouvant altérer leur vigilance, contre 23% en 2014. Et 73% des conducteurs déclarent ne pas respecter le feu orange, contre 29% dans l'enquête de 2014!

Hausse brutale de la mortalité dans le Nord

Ces chiffres, déclaratifs, pourraient sembler anecdotiques s'ils ne s'accompagnaient pas d'une hausse très nette de la mortalité, ces derniers mois, dans le département du Nord.

Ainsi selon le dernier décompte de la préfecture, fin mars, 19 personnes ont déjà trouvé la mort sur les routes nordistes en 2015, contre 12 à la même époque de 2014 (+58%). Et pourtant l'année 2014 s'était déjà terminée sur une hausse de 23% de la mortalité routière (85 contre 69).

«L'analyse des accidents graves et mortels met en évidence des fautes manifestes et des comportements totalement inadaptés», rappelle la Préfecture.

Retrouvez les résultats détaillés du Nord dans le document ici-bas

Axa Prévention Nord Automobilistes publié par oaballain

 

*L'enquête est réalisée par téléphone par l'institut TNS Sofres (1.510 automobilistes sondés en France), puis découpée en régions (le territoire Nord comprend en réalité le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, la Seine-Maritime et l'Eure).