Droit de retrait des métallos, deux cabinets trancheront

©2007 20 minutes

— 

La contre-attaque est fixée à lundi, 10 h 30. Le comité d'entreprise des Forges de Fresnes-sur-Escaut, dans le Valenciennois, rendra public les résultats de deux études menées par des cabinets indépendants sur les conditions de travail au sein de l'usine.

Sur les 23 salariés, 13 ont été mis à pied après avoir exercé leur droit de retrait, en raison notamment de la présence d'amiante dans les murs. Un droit de retrait utilisé de façon « abusive », selon la direction du site.