Nord: Quatre choses à savoir sur les clubs nordistes et les sélections nationales

FOOTBALL Le LOSC est le club qui compte le plus de joueurs appelés cette semaine pour els matchs internationaux...

Francois Launay

— 

Le gardien du Nigeria Vincent Enyeama le 25 juin 2014 contre l'Argentine.
Le gardien du Nigeria Vincent Enyeama le 25 juin 2014 contre l'Argentine. — Ben Queenborough/BPI/RE/REX/SIPA

Pas de Ligue 1 ni de coupes nationales. Avec la trêve internationale, plusieurs joueurs de clubs nordistes sont partis rejoindre leur sélection. Lille, Lens et Valenciennes sont tous représentés dans des pays bien différents. L'occasion de faire le point. 

Le club nordiste le plus représenté: Lille. 

Avec onze joueurs de l'effectif pro appelés en sélection (Origi, Enyeama, Basa, Gueye, Kjaer, Pavard, Lopes, Koubemba, Mendes, Diaby, Traoré) le LOSC se taille la part du lion devant Valenciennes avec quatre éléments (Guihoata, Dompé, Fulgini et Tousart) et le RC Lens qui comptent trois joueurs (Gbamin, Ba, Baal). Appelé avec la Tunisie, Yoann Touzghar est blessé et ne pourra donc pas honorer sa première sélection. 

Le club nordiste le plus appelé en bleu: Valenciennes

Si aucun joueur nordiste n'a été appelé en équipe de France, d'autres la représenteront chez les jeunes. Et c'est le VAFC qui y sera le mieux représenté avec trois joueurs: Jean-Luc Dompé en U20, Angelo Fulgini et Lucas Tousart en U19. Benjamin Pavard (U19) représentera le LOSC. Le Lensois Jean-Philippe Gbamin est le seul qui jouera en Equipe de France Espoirs. 

Le continent le plus représenté : l'Europe

Avec neuf joueurs, le continent européen est celui qui compte le plus de nordistes: Origi (Belgique), Basa (Montenegro), Kjaer (Danemark), Lopes (Portugal), Pavard, Dompé, Fulgini, Tousart, Gbamin (France). Mais le continent africain est celui qui compte le plus de pays représentés (7): Nigéria (Enyeama), Sénégal (Gueye), Congo-Brazzaville (Koubemba), Mali (Traoré, Diaby), Cap-Vert (Mendes), Cameroun (Guihoata), Mauritanie (Ba). Seul Ludovic Baal (Guyane) représente l'Amérique du Sud. 

Le déplacement le plus long: Ludovic Baal (Lens)

Appelé en sélection de Guyane, le défenseur doit rejoindre Cayenne pour affronter le Honduras dans le cadre de la Gold Cup. Soit au total 14.500 kilomètres aller-retour. C'est nettement plus que son coéquipier Jean-Philippe Gbamin qui affronte l'Estonie ce mercredi soir à Valenciennes. Un petit voyage de 120 kilomètres (aller-retour).