Nord: Toyota cultive sa qualité environnementale

AUTOMOBILE Le site nordiste de Toyota a remplacé une chaudière à gaz par une chaudière fonctionnant avec des granulés de bois...

Olivier Aballain

— 

Sur les chaînes de Toyota à Onnaing
Sur les chaînes de Toyota à Onnaing — M. Libert

Le site Toyota d'Onnaing n'est pas seulement un symbole de réussite pour l'industrie automobile en France. C'est aussi devenu une référence pour ses normes environnementales. L'usine a présenté mardi sa chaudière biomasse, qui fonctionne aux granulés de bois et alimente un de ses process de production, dans le cadre de son projet de développement des énergies renouvelables.

Site référence pour Toyota Monde

Le site, qui a produit 270.000 Toyota Yaris en 2014 pour le marché européen et américain, compte depuis 2007 parmi les cinq sites labellisés «éco-responsables» par sa maison-mère.

Il est même, depuis début mars, considéré comme l'établissement de référence pour tout le groupe en matière de gestion de l'eau, dont la consommation a été réduite de 90% depuis l'ouverture en 2001.

La chaudière biomasse, d'une puissance d'un mégawatt, remplace deux chaudières à gaz, dont l'une reste tout de même opérationnelle. Elle permet de chauffer l'eau pour assurer la montée et le maintien en température de bains de traitement de surface pour les carrosseries de la Yaris.

La chaudière diminue les rejets de CO2 de 85%

L'équipement consomme 1.000 tonnes de granulés de bois par an, achetées auprès d'une entreprise belge située à la frontière française. La chaudière, «made in France», vient d'Auvergne. Son installation a pris sept mois et coûté 500.000 euros, et elle permet d'éviter 85% des rejets de CO₂ nets sur le process et 7% sur l'ensemble du site.

Dans la région Nord/Pas-de-Calais, un autre grand groupe a déjà eu recours à cette technologie, l'une des laiteries de Candia à Awoingt, a expliqué un représentant de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), sur place lors de la présentation mardi.

Une centaine d'installations biomasse couvrant les différents secteurs d'activité sont en fonctionnement ou en cours de réalisation, selon les chiffres de l'agence.