Louvre-Lens: le succès des expos sur l’Égypte ne se dément pas

CULTURE L'exposition «Des animaux et des pharaons» a réussi à rencontrer son public...

Mikaël Libert

— 

Photo d'illustration. Au musée Louvre - Lens, le 9 decembre 2012.
Photo d'illustration. Au musée Louvre - Lens, le 9 decembre 2012. — M.LIBERT/20 MINUTES

Le rideau est baissé. Lundi, s'est terminée l'exposition du musée du Louvre-Lens consacrée aux animaux dans l'Egypte antique intitulée «Des animaux et des pharaons».

Plus de 100.000 visiteurs

Ouvert le 5 décembre, cet événement aura reçu la visite de plus de 100.000 personnes, 106.601 pour être exact. La direction du musée s'en félicite d'ailleurs, qualifiant cette fréquentation de «succès». Les chiffres sont «dans les clous» de ce à quoi s'attendaient les organisateurs. L'exposition du Palais des Beaux-arts de Lille, sur le pharaon Sésostris III, avait elle aussi attiré plus de 100.000 visiteurs fin janvier.

A travers 430 œuvres, «Des animaux et des pharaons» explorait les multiples facettes du lien unissant l’homme à l’animal dans l’Egypte ancienne. Pour ceux qui n'auraient pas eu le temps de s'y rendre à Lens, l'exposition s'est exportée en Espagne, à Madrid, où elle sera visible du 31 mars au 23 août.

Le Louvre-Lens prépare déjà sa prochaine exposition temporaire qui débutera le 27 mai. Intitulée «D’or et d’ivoire», celle-ci mettra en lumière la richesse des échanges artistiques entre Paris et la Toscane entre le milieu du XIIIe et le début du XIVe siècle.