LOSC: Top 5 des Lillois plus souvent en soins que sur le terrain cette saison

FOOTBALL Lille n'a pas été épargné par les blessures cette saison...

Francois Launay

— 

Marvin Martin peut donner un coup d'accélérateur au jeu lillois.
Marvin Martin peut donner un coup d'accélérateur au jeu lillois. — M. Libert / 20 Minutes

C'est l'une des raisons qui expliquent la saison très moyenne du LOSC. Depuis le mois d'août, le club nordiste n'a pas été épargné par les blessures avec souvent de longues indisponibilités à la clé. Voici les cinq cas les plus marquants. 

1) Marvin Martin

Au total, il n'aura joué que six matchs de Ligue 1 cette saison. Blessé aux ischios en début de saison, l'ex-Sochalien a ensuite été écarté des terrains pour une douleur à la voûte plantaire. A peine revenu, il rechute en décembre après une blessure à la cuisse. Avant que son genou le conduise à un nouvel arrêt sans doute définitif jusqu'à la fin de saison. 

Meilleur passeur de L1 en 2011, Marvin Martin n'arrive pas à confirmer. - M.Libert / 20 Minutes

 2) Franck Béria

Sa grave blessure au genou contractée dimanche à Guingamp met un terme à sa saison noire. Avec seulement 17 matchs au compteur, Franck Béria aura vu son année pourrie par les blessures. Absent un mois en début de saison, le défenseur s'est ensuite blessé à la cheville en décembre avant d'être touché au mollet fin janvier. Sa blessure au genou à Guingamp le tiendra éloigné des terrains pendant au moins six mois. 

Béria et le Losc rêvent d'aller au bout cette saison en Coupe de France. - M.Libert / 20 Minutes

 3) Michael Frey

Arrivé fin août au LOSC, l'attaquant suisse a disputé quinze matchs de Ligue 1 avant d'être victime d'une fracture de la cheville à Lorient mi-janvier. Il ne reviendra sur les terrains que début mai. 

Sorti sur blessure samedi à Lorient, Michael Frey souffre d'une fracture de la cheville et sera absent trois mois. - J.-S. Evrard / AFP

4) Rony Lopes

Si le brillant milieu de terrain est revenu en force dans l'équipe lilloise depuis la mi-janvier, il a quasiment manqué quatre mois de compétition en début de saison. Après des débuts remarqués, Lopes se blesse une première fois à la cuisse fin septembre. Un mois plus tard, il fait son retour contre Saint-Etienne mais sa cuisse le trahit une nouvelle fois et l'oblige à rester éloigné des terrains pendant encore deux longs mois. 

Rony Lopes est prêté cette saison à Lille par Manchester City - MINIER/SIPA

 5) Adama Soumaoro

S'il n'avait joué qu'un match de Ligue 1 avant sa blessure mi-décembre, Adama Soumaoro est un bon exemple de la poisse lilloise. Alors qu'il devait être titulaire en coupe de la Ligue contre Bordeaux, le défenseur se blesse gravement au tendon d'Achille pendant l'échauffement. Sans avoir le temps de vraiment lancer sa saison. 

Le Lillois Adama Soumaoro lors d'un match contre Valenciennes en avril 2014 - Baziz Chibane/SIPA