Pas-de-Calais: Le port de Calais bloqué avant l'audition de MyFerrylink à Londres

MER Des salariés de MyFerryLink bloquent le port de Calais et demandent une table ronde aux élus...  

Olivier Aballain

— 

Calais, le 15 aout 2014. Un bateau de la compagnie My Ferry Link entre au port de Calais.
Calais, le 15 aout 2014. Un bateau de la compagnie My Ferry Link entre au port de Calais. — M.Libert/20 Minutes

Nouveau coup de pression au port de Calais. Des représentants du syndicat maritime Nord de My Ferry Link bloquent ce mardi midi le port de Calais en réclamant une table ronde avec les collectivités territoriales, rapporte la Voix du Nord.

La mobilisation du syndicat intervient à la veille de l'examen, à Londres, de l'appel interjeté par la SCOP SeaFrance contre une décision défavorable de la commission de la concurrence britannique (CMA) confirmée en janvier.

La Scop conteste l'interdiction d'accoster à Douvres

Sous le nom de My Ferry Link, la coopérative française exploite depuis 2012 les bateaux rachetés par Eurotunnel après la faillite de SeaFrance. Mais la CMA britannique estime que ce rachat équivalait à une fusion, et qu'elle a permis à Eurotunnel, qui est aussi l'opérateur ferroviaire du tunnel sous la Manche, de capter au total plus de 50% du trafic transmanche.

En janvier, l'analyse a été confirmée en appel, et My Ferry Link s'est vu interdire d'accoster au port de Douvres dès juin 2015. Mais en février, rebondissement: la Scop SeaFrance a été autorisée à attaquer en appel à Londres, cette fois devant la Court of Appeal.

Eurotunnel cherche un repreneur

De son côté, Eurotunnel a annoncé en janvier qu'il cherchait un repreneur pour les bateaux loués à SeaFrance. Le syndicat maritime Nord milite pour le rachat de ces bateaux par la Scop, et espère une aide des collectivités nordistes, d'où le blocage de ce mardi.

Les auditions à la Court of Appeal doivent se tenir mercredi et jeudi, et le jugement devrait être rendu mi-avril. Selon Nord Littoral, en cas de décision défavorable, les parties auront encore une possibilité de recours en cassation devant la High Court. Le cas va finir par être enseigné dans les meilleures écoles de droit outre-Manche.