Rue Faidherbe, un dôme réduit en cendres

©2006 20 minutes

— 

Il a fallu moins d'un quart d'heure pour que la coupole datant des années 1920 ne s'effondre sur le trottoir de la rue Faidherbe. Un violent incendie s'est déclaré, hier matin, dans l'immeuble abritant la pharmacie Claeys, à l'angle des rues Faidherbe et Trulin. Aucune victime n'est à déplorer.

Des ouvriers travaillaient à la rénovation de l'immeuble quand le sinistre a débuté sous le célèbre dôme du centre-ville. « Ils ont utilisé un chalumeau pour faire fondre des tiges. Le feu a alors pris dans le faux plafond, nous a confié l'un des ouvriers à la chasuble noircie par les flammes. J'étais au deuxième étage. Je suis monté avec des extincteurs, mais il était déjà trop tard... » En tout, ce sont près de 300 m2 de toiture qui sont partis en fumée en l'espace de quelques heures. Cinq étages plus bas, les restes carbonisés de la coupole témoignaient de la violence de l'incendie.

« Les bureaux étaient vides, expliquait le capitaine Marc Bidon, responsable des opérations de secours. C'était plus spectaculaire que dangereux. » L'un de ses cinquante soldats du feu a tout de même été légèrement blessé lors de l'intervention.

robes Spectacle surprenant hier vers 14 h sur le trottoir de la rue Faidherbe. Le magasin Pronuptia avait choisi de faire sécher ses robes de mariée noyées sous des trombes d'eau durant les opérations de secours.