Ecran de fumée sur les projets

©2006 20 minutes

— 

Elle avait été érigée en 1923. La coupole qui s'est effondrée, hier matin lors de l'incendie de la rue Faidherbe devait bénéficier d'un sérieux lifting. Les travaux de rénovation de ce célèbre immeuble lillois avaient débuté il y a environ trois mois. Les deux propriétaires voulaient « réhabiliter les cinq étages de bureaux avant de les remettre sur le marché de la location », nous a confié une source bien informée. Un projet de galerie commerciale avait même été évoqué pour occuper les quelque 9 000 m2 réhabilités. Dans ce contexte, la pharmacie Claeys faisait figure d'irréductible Gaulois. « S'ils veulent qu'on parte, il faudra nous expulser », confirmait, hier, le pharmacien. A moins que le sinistre ne vienne modifier les projets des propriétaires.