Douze tonnes de métaux volés dans deux entreprises de la métropole lilloise

FAITS DIVERS La similitude des faits pourrait amener les enquêteurs à rapprocher les deux affaires...

Mikael Libert

— 

illustration vol de cuivre.
illustration vol de cuivre. — M.Libert / Archives 20 Minutes

Dans la semaine du 27 février au 2 mars, deux entreprises de la métropole lilloise ont été visitées par des voleurs de métaux a-t-on appris, jeudi. En tout, ce ne sont pas moins de douze tonnes de cuivre et de zinc qui se sont «envolées», en plus d'autres objets moins volumineux.

Huit tonnes de zinc à Lomme

Le plus «gros coup» a eu lieu dans les locaux de la société Larivière, à Lomme. Les voleurs ont forcé le portail barrant l'accès à la cour de l'entreprise. Ils ont ensuite eu tout le loisir de dérober 8 tonnes de zinc, plusieurs dizaines de smartphones et d'appareils photo, une télévision et de l'argent liquide.

Quatre tonnes de cuivre à Loos

Dans la seconde affaire, le butin est moins important mais la méthode démontre une certaine détermination des voleurs. Les faits se sont déroulés sur un site appartenant au groupe Veolia, au port fluvial de Loos. Pour pénétrer dans les lieux, des individus ont percé le mur d'enceinte de la société. Il ne restait plus qu'à se servir. Les voleurs ont dérobé quatre tonnes de cuivre, une tonne de batteries et 150 kilos de laiton.

Selon la police, le mode opératoire pourrait suggérer qu'il existe un lien entre les affaires de Lomme et de Loos.