Lille: Le boulanger Alex Croquet fait trembler les candidats de «Top Chef»

TÉLÉVISION Le célèbre artisan nordiste a tourné un épisode de l'émission culinaire de M6 qui sera diffusé le 2 mars...

Mikaël Libert
— 
Le boulanger lillois, Alex Croquet, en compagnie du presentateur de Top Chef, Stephane Rotenberg.
Le boulanger lillois, Alex Croquet, en compagnie du presentateur de Top Chef, Stephane Rotenberg. — M.Libert / 20 Minutes

Le prochain épisode de la célèbre émission culinaire de M6, «Top Chef», diffusé le 2 mars, aura l'accent ch'ti. Et, à défaut de candidats nordistes, ce sont les invités qui le seront. En plus du chef de «La grenouillère», Alexandre Gauthier, les producteurs ont fait appel au truculent boulanger lillois, Alex Croquet, pour parrainer une épreuve sur... le pain.

Alex Croquet, c'est un personnage de la rue Esquermoise, à Lille. Et quand on le lance sur le pain, impossible de l'arrêter. C'est un passionné, avide de tout ce qui touche de près ou de loin à son domaine, intarissable, boulimique. C'est d'ailleurs pour ça que «Top Chef» a fait des pieds et des mains pour l'avoir. «On voulait quelqu'un qui ait un véritable univers et nos conseillers n'ont trouvé personne qui parle du pain comme Alex», s'enthousiasme Stéphane Rotenberg, le présentateur de l'émission.

«Je n'ai jamais regardé ce programme, je n'ai même pas de télé, s'amuse le boulanger. Au début, je croyais que c'était juste pour une interview. J'en ai parlé avec ma femme et j'ai finalement dit ok.»

100 kilos de pain pour le tournage

L'artisan explique les longues séances de préparation en amont du tournage: «Ils m'appelaient pour me proposer des idées, ils en avaient plein. Je disais oui, non, j'apportais les miennes.»

L'idée, c'était de faire une épreuve avec le pain qui serait acteur principal du plat. Le jour du tournage, Alex Croquet embarque 100 kilos de pain et file vers les studios parisiens de M6. «Arrivé là-bas, ils ne m'ont pas laissé décharger mon pain, j'étais inquiet, ça m'a un peu stressé», raconte-t-il. Car son pain, c'est toute sa vie. Mais le Lillois s'est vite mis dans le bain, aidé par son ami, le chef Philippe Etchebest. «Avant même de me dire bonjour, il m'a demandé si je lui avais ramené du kouign amann».

«Je leur ai mis une pression de dingue»

Arrive le moment ou il faut passer devant les caméras. «Les candidats ne me connaissaient pas et l'épreuve était difficile, je les sentais stressés, avoue-t-il. Pour les rassurer, je leur ai expliqué ma vision du pain, le goût, la texture, la cuisson, la fermentation, les arômes qui se donnent la main».

L'effet fut exactement l'inverse: «Sans m'en rendre compte, le leur ait mis une pression de dingue», glisse Alex Croquet. «Je me demandais vraiment dans quelle direction ils allaient partir. Mais ça s'est bien passé, Vanessa m'a même étonné en utilisant les losanges de la croûte du pain pour son plat.»

Impossible de connaître le nom du candidat qualifié directement par Alex Croquet, mais 20 Minutes peut assurer que le Nordiste a fait forte impression, notamment sur le jury. «Michel Sarran et Hélène Darroze m'ont demandé de leur consacrer un quart d'heure après le tournage, pour leur expliquer le pain», avoue fièrement le boulanger.