Vidéo. Importante opération de déminage à Saint-Etienne-au-Mont (62)

FAITS DIVERS Les démineurs de la Marine Nationale doivent neutraliser des munitions datant de la Seconde Guerre mondiale découvertes sur la plage...

Mikael Libert

— 

Mission de contre déminage sur la plage de Saint-Etienne-au-Mont Lancer le diaporama
Mission de contre déminage sur la plage de Saint-Etienne-au-Mont — N.Fernandez/Marine Nationale

Mercredi et jeudi, la plage de Saint-Etienne-au-Mont, près de Boulogne-sur-Mer, a connu une effervescence inhabituelle. Gendarmes et soldats de la Marine Nationale étaient déployés sur le secteur pour neutraliser des munitions datant de la Seconde Guerre mondiale.

Quatre blocs anti-débarquement

Au départ, il s'agissait de trois blocs anti-débarquement qui avaient été découverts sur la plage. Un quatrième a été mis à jour pendant l'opération. Les travaux de neutralisation étaient prévus pour durer trois jours. Il n'en aura fallu que deux pour que les plongeurs-démineurs de la Marine Nationale accomplissent leur mission.

Pour le bon déroulement des opérations, un poste de commandement opérationnel avait été établi au Centre d’accueil des jeunes de Saint-Etienne-au-Mont et un périmètre de sécurité de 1.500 mètres, tenu par la Gendarmerie, avait été mis en place. Les occupants de quatre habitations se trouvant dans le périmètre ont, par ailleurs, dû demeurer à l'abri, volets fermés et fenêtres ouvertes, pendant durant toute la durée des opérations. La circulation des voitures avait aussi été interdite dans ce même périmètre.

OPERATION DEMINAGE SAINT-ETIENNE-AU-MONT par Marine-Nationale

Les opérations de déminage ont pris fin, jeudi soir, et l'accès à la plage a ensuite de nouveau été autorisé. Les épisodes de grandes marées, comme celui de cette semaine, sont propices à la découverte de ce type de dispositif, appelé aussi «pieux Rommel». C'est pour cette raison que la préfecture maritime insiste sur le fait qu'il ne faut en aucun cas y toucher si on en découvre un, et au contraire s'en éloigner et le signaler aux autorités.