Carnaval de Dunkerque: les trois nouveautés des Trois Joyeuses

TRADITION Le carnaval de Dunkerque atteint son point d'orgue, ce week-end, avec les Trois joyeuses et le traditionnel lancer de harengs depuis l'hôtel de ville...

Gilles Durand

— 

Dunkerque, le 2 mars 2014. Premier jour des trois joyeuses du carnaval avec la bande de Dunkerque qui dŽfile dans les rues du centre ville avant de participer au lancer de harengs depuis le balcon de l'h™tel de ville.
Dunkerque, le 2 mars 2014. Premier jour des trois joyeuses du carnaval avec la bande de Dunkerque qui dŽfile dans les rues du centre ville avant de participer au lancer de harengs depuis le balcon de l'h™tel de ville. — M.Libert/20 Minutes

Sale temps pour les harengs! Ce week-end commence à Dunkerque le point d'orgue du carnaval avec les Trois joyeuses qui verront défiler successivement les bandes de Dunkerque (dimanche), de la Citadelle (lundi) et de Rosendaële (mardi). Dimanche sera la journée la plus chargée avec 40.000 visiteurs attendus, pour la plupart déguisés. Une foule sur laquelle, tradition oblige, plus de 400 kg de harengs doivent se déverser. A l'occasion de cet événement, la nouvelle municipalité a procédé à quelques nouveautés...

1. Le retour du cri de la mouette. Dans la matinée de dimanche, avant le départ de la bande de Dunkerque, le championnat du monde du cri de la mouette sera remis au goût du jour. Les candidats ont rendez-vous, vers 11h, chez Borel, à la Citadelle. Une précédente édition avait eu lieu pendant l'escale des grands voiliers en 2013.

2. Vergriete, des frites? Après avoir sillonné les rues de Dunkerque, la bande a rendez-vous, vers 17 h, sur la place Jean-Bart, devant l'hôtel de ville. Comme chaque année, une pluie de harengs va s'abattre sur les carnavaleux depuis le balcon de l'hôtel de ville. Du temps de Michel Delebarre, ancien maire battu l'an dernier aux élections municipales, quelques homards étaient également jetés aux cris de «Delebarre, des homards». Cette année, il faut trouver la rime avec Patrice Vergriete, nom du nouveau maire. «Vergriete, des frites», peut-être? Ou «Patrice, des saucisses»?

3. Diffusion en direct. Il n'y aura plus d'écran géant sur la place Jean-Bart pour qu'elle reste vide avant l'arrivée de la bande. En revanche, le jet de harengs sera, pour la première fois, retransmis en direct sur le site de la ville (www.ville-dunkerque.fr).